Halo RP History

Forum RPG où on créer son propre personnage pour vivre l'histoire d'Halo à sa façon.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Les inscriptions et les RPs sont ouverts mais il reste toujours quelques détails à peaufiner naturellement !
Pour bien débuter, consultez les Règles Générales, le BackGround, les Règles RP et enfin Comment faire sa fiche.

Partagez | 
 

 Marchons sur les terres deReach... [RP Privée (sauf demande privée)]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sadam Makam
Admin
avatar

Messages : 59
Localisation : Loin des regards curieux...
Emploi/loisirs : La chasse
Humeur : monotone

Feuille de personnage
Prénom: Sadam
Nom: Makam
Age: 22 ans

MessageSujet: Marchons sur les terres deReach... [RP Privée (sauf demande privée)]   Lun 2 Déc - 20:05

MARCHONS SUR LES TERRES DE REACH


J'avance quelques mètres. Puis je stope le 4x4 instantanément. Je regarde une dernière fois Lucille (j'ai entendue son prénom). Puis je continus. J'avances un long moment, puis, n'ayant pas pris une petite route dégagée, pour éviter les militaires, la route devient impraticable. Je suis bloqué par les arbes, rochers, buissons de ronces.
Je décide donc de continuer à pied. Mon but est de monter vers un replat de la montagne, qui doit se situer vers les 2000 mètres d'altitude. Je vais voir dans le coffre du véhicule. Je prend un grand sac, et je mets dedans des jumelles, des rations, un casque, un masque à oxygène, des Rangers renforcés, une hache, un Tazer (c'est un véhicule qui sert pour la base militaire, donc ils sont légèrement armés..) et un fumigène.
Je prends trois couches d'anoraks, pour éviter le froid glacial qui règne là haut, et une corde longue d'une cinquantaine de mètres si je dois faire face à d'énormes canyon.
Je prends également la cartouche digitale qui sert à démarrer la véhicule, sans lui, le démarrage auto ne fonctionne pas. J'ai également dans mon autre poche une lampe torche et un briquet.
Je laisse tomber le paquet de clopes, l'extincteur et d'autres objets inutiles pour éviter d'être trop lourd, et de me fatiguer durant l'ascension de la montagne.
4 heures plus tard, je suis sur le fameux replat, il y a une grotte derrière moi, pour m'abriter, mon briquet, j'ai pris des branches, de la résine, j'ai de tout pour faire un feux. Mais à part ce vulgaire tazer qui a une capacité de 10 tires, je n'ai rien pour me défendre. Je pense donc observer la base toute la nuit, ainsi que toute la journée suivante, et demain, durant la nuit, h'irais cherches quelques armes, et si possible, une Mangouste.
Je prends donc mes Jumelles, qui ont une capacité de zoom x20, ce qui est énorme, supérieur à une lunette classique de Sniper.

Voilà 1 heure que je scrute la base militaire, je commence à voir les patrouilles régulières des soldats, et quelques lieux où il pourrait se trouver une arme. D'un coup, je vois de l'activité près d'une porte arrière bien planqué, c'est Lucille, et un type que je connais pas. Vu les galons qu'il a sur ses manchettes, c'est sûrement la patron de la base. Ils commences à se gueuler dessus, je vois le type qui commence à prendre le bars de Lucille, et avant même qu'il ne lui mette une baffe, elle part à temps. Je vois sa main levé, et vu comment il réagit, je l'entends d'ici gueuler "Merde!".
Mais après tout, je vais pas risquer ma liberté pour cette fille qui m'a privée de la liberté Américaine.
Toute la nuit, j'ai observée. Le matin aussi. J'ai découvert pas mal de lieux où je pourrais trouver des flingues..
Je décide de dormir l'après midi, pour me préparer à la descente de la montagne, et aux quelques soldats que je risque d'affronter dans la base.

Il fait nuit noir, j'ai déjà descendue les trois quart de la montagne. Je me retrouve près du 4x4 pompier. Je fouille un peut, et je trouve du Scotch de bricolage, particulièrement collant.
Je prends ma lampe torche, et je la mets sur mon tazer.
Trois heures plus tard, je suis enfin devant la base. J'ai mis quelques vêtement de pompiers, ça me servira de couverture un petit moment, et aux plus simplets des soldats.
J'avance prudemment dans la base. J'ai déjà visité deux salles où j'avais repéré une possibilité de réserve d'armes, mais rien. En passant, je reconnais la salle d'interrogatoire où j'étais.
Je suis prêt à rentrer, j'avais repéré à l'intérieur une placard, il y a peut-être un magnum ou un poignard. Prêt à rentrer, j'entends des voix. Je reconnais tout de suite une voie. Évidemment, c'est le collègue de Lucille, il me semblai qu'il s'était fait arrêter. J'avais vu un vrais bordel à l'entrée de la base.
_Écoute Wonder, je penses pas que Jason et moi soyons d'accord pour ton idée. C'est stupide, elle est trop utile, pour le moment, et elle est très forte, ce couillon de Makam à fait comme on avait prévue.
_Mais enfin Colonel, elle a tout fait foiré! Le 4x4 Pompier, c'était son idée, je paris que maintenant il se planque dans les montagnes. Il y avait sûrement des cordages, des vêtements chaud pour qu'il puisse survivre, voir même une arme. ET SI ÇA SE TROUVE, IL VA PAS TARDER À DESCENDRE POUR PRENDRE DES FLINGUES ET DESCENDRE NOS SOLDATS!
_Qu'est-ce que vous suggérez Wonder? C'est un de nos meilleurs éléments. On la renvoie sur Terre?
_Non Commandant. Vous êtes le chef de la base, et je vous ai vu discuter avec elle. Vous le savez.
Il n'y a qu'une seule solution. Je ne sais pas si elle a pris de pitié et si elle a craqué, mais elle veut pas qu'on bute cet homme. J'en suis certains. Il n'y a pas 36 solutions messieurs. Si vous voulez qu'on réussisse cette mission, c'est chercher Sadam Makam, et ensuite, tuer Cole. Vous savez quels risques nous prenons à la laisser en vie. Cette base Rebelle, ça fait 7 ans qu'elle vous pourris la vie. Vous savez où elle est, mais vous ne pouvez pas y accéder. Trop de rebelles, trop de DCAs. Une gigantesque base rebelle souterraine. Ce gars, c'était notre seul moyens d'entrer et d'en finir. Et voilà cette femme qui pour une histoire de coeur nous ferait échouer cette mission?
Je penses que ça en vaut la peine, messieurs.
_Wonder, vous avez sûrement raison, mais nous ne sommes pas des barbares, elle a sûrement une famille, des amis, une vie à côté.
_Non monsieur, j'ai cherché, elle a perdu toute sa famille. Elle n'a qu'une vie, c'est l'UNSC. Et là, je vois déjà la future Rebelle descendre ses anciens camarades.Messieurs, la vie de centaines de soldats de l'UNSC, est entre vos mains. Ce sacrifice est nécessaire.
_Je vais y réfléchir. Colonel?
_Je n'ai pas fait trois sauts de SlipSpace depuis Harvest pour rien. j'ai lu le dossier de Cole. C'est un bon soldat, mais j'ai remarqué ces derniers des formes d'anxiété sur son visage. Et notamment des moments de solitude à regarder les montagnes. Je ne compte pas retourner sur Harvest sans une bonne nouvelle. Si ce Sacrifice est nécessaire, je suis pour. Mais je veux que ce soit fait dans les règles de l'art. Correctement. Sans problèmes, sans bruit. Vous ramènerez le corps sur Terre, et elle sera enterré dans un cimetière militaire dans sa ville natale. Je signerais les documents pour prouver qu'elle est tombé au combat.
Comandant?
_J'aurais préféré ne jamais dire ça. Mais j'accepte? de toutes façon, face à un agent spécial sur-entraîné et un colonel, je ne penses pas avoir mon mot à dire.
_Parfait commandant. je ferais ça dans une heure. C'est triste, mais nécessaire.

Bordel. Ils veulent la buter! Bon, Sadam, c'est pas ton histoire, ça va te coûter ta liberté de faire ça. Je cherche mes armes et je me tire.

30 minutes après, je sors de l'armurerie. Il y a 10 soldats tazés, et un mort. J'ai trouvé un Magnum SOCOM avec silencieux et visée améliorée.
Un BR-55 Tactical, un MA5B, 3 grenades, et un Sniper avec viseur spéciale x25.
J'ai également repéré une Mangouste dehors. Je commences à courir entre les couloirs pour retrouver la porte de sortie. Soudain, je me retrouve face à 2 couloir. Je sais que l'un d'eux m'amènera vers la sortie. Mais lequel? Je tentes celui de droites. Mais après 50 mètres, je me retrouve devant un cul de Sac. La porte des appartements d'un soldat. Je vais me retourner quand je regardes brièvement le nom inscrit sur la porte.
Eh merde! Lucille Cole.
Marqué sur une plaque en fer, je me rappelles de la discussion de ce salaup de Wonder. Bordel. C'est comme si e destin m'avait amené jusqu'à cette porte. 40 minutes, Wonder va pas tarder. Je regarde dans mon sac. Il y a mes armes, des chargeurs, ma lampe torche, mon poignard et mon magnum sont accrochés à ma ceinture. Je regarde si je peux ouvrir la porte . Oui, elle n'est pas verrouillé. J'entre rapidement.
La fille a à peine le temps de se retourner que je l'assomme avec ma crosse. C'était plutôt brutale, mais nécessaire, je ne pouvais pas être sur de sa réaction en me voyant. Je soigne très rapidement la petite plaie qui s'est formé avec une trousse de soin que j'ai pris dans l'infirmerie.
Je la prends et je cours dans le couloir, avec elle sur l'épaule. (J'ai pris son magnum).
En courant, je me trouve rapidement devant l'intersection de tout à l'heure, et je vois Wonder qui arrivait pour tuer Lucille.
_Merde! Je gueule d'un coup. Je passe rapidement l'intersection, je suis donc protégé par le mur. Il tire deux fois. Je pose mes sacs et Cole.
Je prends mon Magnum, et le fumigène pour servir de diversion. Je l'allume et le lance vers lui. Il a une seconde d'inattention.
Je me place donc devant lui et je lui tire deux fois dans la jambe.
_C'est pour ma cheville connard!
Il tombe en gueulant et jurant. Je reprends mes affaires, Lucille sur le dos, je recommences à courir avant que les renforts n'arrivent.
Je suis devant la Mangouste. Je pose mes affaires que j'accroches avec ma corde. Je mets Lucille inanimée devant moi, je démarre, en coupant les feux, et je démarres d'un coup, vers la montagne, et mon abri.

Je contemple le paysage. Un paysage gris pour le ciel, froid pour la température, vert pour le sol et les arbres, gris pour la roche, et blanc pour la neige des montagnes. Bien différent du climat chaud et des paysages oranges de Californie.
J'ai chassé. Me voilà avec une cuisse d'animal, semblable à un renne. J'ai également deux sortes d'autruches et quelques oiseaux.
Je regardes la base. J'ai pris des précautions pour éviter qu'on voit le flash de la lunette de mes jumelles et de mon Sniper.
À la base, c'est la panique, je vois Wonder, le Colonel et le commandant gueuler des ordres aux soldats. Wonder à une jambe dans le plâtre et une béquille. Je rigole un moment.
Je me retourne. Lucille est en train de se réveiller. Je m'approche et je me pose contre une parroie de la grotte. Je me demande comment elle va réagir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hrp-history.forumactif.org
Lucille Cole
Marines, Pilote
avatar

Messages : 27

Feuille de personnage
Prénom: Lucille
Nom: Cole
Age: 21

MessageSujet: Re: Marchons sur les terres deReach... [RP Privée (sauf demande privée)]   Sam 7 Déc - 16:14

La cible s'éloignait dans le 4x4 alors elle rentra dans la base et regagna ses quartiers, elle devait attendre désormais et elle en profita pour faire une petite sieste. Après plus d'une heure d'attente Lucille fut demandé par le commandant et elle se rendit à l'arrière de la base où le commandant l'attendait.

"Bordel sergent vous avez tout fais foirez, il a été se planquer dans les montagnes, vous n'êtes qu'une putain d'incapable !! hurla-t-il."

Lucille ne comprenait pas bien mais quand elle vit la main du commandant se lever pour lui mettre une baffe elle s'empressa de rentrer dans la base au plus vite. Elle se rendit sur le toit pour observer les montagnes, "où était donc cet homme ?". Elle observa les montagnes pendant plusieurs heures jusqu'à que Thomas vienne la chercher pour aller déjeuner.

"Faudrait que tu vienne manger, les autres nous attendent.
_J'arrive."

Elle se redressa, regarda une dernière fois les montagnes et suivit le sergent Peter. Quand ils arrrivèrent à la cantine ils prirent un plateau, se servirent et rejoignirent leurs camarades qui s'étaient déjà installé. Ils mangérent et discutant de choses et d'autres en évitant les sujets se raportant à la mission qui avait été un fiasco total avec le rebelle qui s'était échappé.

Alors qu'ils terminaient leur assiette Tadd se leva et débarassa son plateau bientôt suivit par Tim. Soudain un marines du nom de Frank Mang s'approcha et s'adressa à Lucille de manière à ce que tout le monde l'entende.

"Alors, la petite Cole est tombé amoreuse du méchant rebelle et elle la laisser filé."

Aussitôt Peter se leva et s'avança pour défendre Lucille :

"Ferme ta gueule Frank ou je t'explose la gueule.
_Mais c'est qu'il va le faire le méchant toutou. Cole tu devrais dresser ton chien car il est très vilain.
_Frank dégage ou je te jure que tu va passer une bonne semaine à l'hôpital.
_Oh ! J'ai peur, vous entendez ça les gars, ce fils de p... !"

Peter décocha une droite au marines dont on entendit la machoire craquer dans toute la cantine. Le marines s'éffondra en hurlant mais ses camarades se jetèrent sur Thomas. Lucille se leva rapidement et décocha une droite au premier marines qu'elle croisa, elle donna un bon coup de pied dans l'abdomen d'un second et un uercut en plein dans le menton d'un troisième.

Les assaillants reculèrent pour former un cercle autour de Lucille et Thomas qui se relevait. Alors qu'ils s'apprêtaient à tabasser les deux marines isolés Tadd arriva en trombe et enfonca le cercle de l'extérieur comme on aurait enfonçé une porte. Sur son passage plusieurs assaillants tombèrent et une fois à l'intérieur du cercle il ne réfléchit pas et donna un bon coup de coude dans les dents d'un marines avant d'en attraper un second par le col et de le lancer dans la masse humaine où plusieurs hommes tombèrent.

C'est alors qu'un lieutenant entra dans la cantine avec une dizaine de marines en armes pour s'éparer les deux camps.

"Décarpissez d'ici bande de vermine. Blue Eagle vous êtes confiné dans vos quartiers jusqu'à nouvel ordre, est-ce clair ? Caporal Mang, vous et vos hommes vous me nettoyerai la cantine et ensuite vous irez à l'infirmerie. Je ferai un rapport sur vous. J'espère que je me suis bien fais comprendre."

Aussitôt le lieutenant sortit. Lucille et ses camarades prirent la direction de leurs quartiers :

"Merci Tadd, c'était un beau massacre.
_Ca fait toujours plaisir d'aider mais remerciez plutôt Tim c'est lui qui a été chercher le lieutenant.
_Jaurais bien aimer voir ça mais bon je savais bien su'il fallait révenir les gars de la sécu."

Lucille rentra dans sa chambre, c'était une petite pièce toute en longueur avec un lit et juste devant un bureau. Il y avait deux placards au dessus du lit et une étagère au dessus du bureau sur laquelle était posé deux livres, il faut dire que Lucille n'avait pas encore eu le temps de déballer ses affaires depuis son arriver le jour précédent. Au fond de la chambre il y avait une porte qui menait à la salle de bain qui se résumait à un lavabo, une cuvette et une douche.

Lucille s'avait qu'elle devrait rester dans sa chambre un certain temps alors elle en profita pour se doucher et se coiffer convenablement.

Vers vingt heures on lui apporta son repas qu'elle dévora avant de déposer le plateau devant sa porte et d'attraper l'un des deux livres posé sur son étagère.

Dans la nuit, alors qu'elle lisait, sa porte s'ouvrit et elle eu à peine le temps d'aperçevoir une silhouette qu'un violent coup sur la tête lui fit perdre connaissance.

Elle se réveilla le lendemain dans la matinée, elle était dans une grotte et elle regarda rapidement autour d'elle Elle croisa le regard du rebelle qui s'était échappé. Il était assis un peu plus loin dans la grotte et elle demanda :

"Que me voulez vous ?"


_____Signature______
Clique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Connor DRITER
Marines, Major
avatar

Messages : 12

Feuille de personnage
Prénom: Connor
Nom: DRITER
Age: 27

MessageSujet: Re: Marchons sur les terres deReach... [RP Privée (sauf demande privée)]   Sam 7 Déc - 16:51

Les shadows troopers étaient dans leur centre opérationnel situé dans une tour de la Nouvelle Alexandrie, ils faisait une partie de poker en attendant d'avoir du boulot. D'un coup la double porte de la salle s'ouvrit pour faire place au général Alexander qui était le supérieur de l'unité.

"Debout la dedans, on a du boulot.
_Quel genre de boulot mon général ? demanda le major Driter.
_Le genre qui ne devrait pas exister, un rebelle s'est introduit dans l'une de nos base, a enlevé un marines et en a blessé un autre.
_Barrett, à tes écran sors nous les vidéos de surveillance."

Le soldat Barrett Crowler s'éxecuta. Les autres marines quand à eux, ils s'installèrent confortablement dans des fauteils pour visionner les images. Le visionnage fut de courte durée car ils repérèrent rapidement qu'il manquais une dizaine de minutes sur l'un des enregistrements.

"Barrett, peux-tu récupérer les images ?
_Il faudrait que je sois dans la base sur un PC de leur réseau pour ça."

Aussitôt le général se leva et alla jusqu'au téléphone pour prendre contact avec l'état major. Une demie heure plus tard tout était réglé, l'unité était affecté  la base pour des raisons de "sécurité" et Crowler avait une nouvelle identité pour lui permettre d'accéder et de travailler dans la salle de contrôle de la base sans éveiller les soupçons.

L'unité décolla pour la base une heure plus tard. Arrivé sur place Crowler rejoignit son poste tandis que ses camarades étaient briefé par le commandant de la base sur l'opération en cours. A la nuit tombé ils se rendraient dans les montagnes pour arrêter le rebelle et seuver le sergent Cole, mais en attendant le major et ses hommes se rendirent dans une salle de repos de la base.

Après près d'une heure d'ennui Crowler déboula en trombe dans la salle avec une tablette à la main.

"Les gars, le commandant est dans le coup et le soldat qui a été blessé c'est un traitre, il a été arrêté par les hommes de la 309.
_C'est quoi ce bordel, qu'est ce que tu raconte ? demanda Mickael."

Alors Barrett leur explique que le commandant avait fait transférer le sergent Wonder et l'avait libéré. Ensuite, comme le rebelle s'était enfui ils avaient projeté de tuer Cole.

"Va falloir être prudent dans ce cas, fait comme si de rien n'était et retourne à ton poste, prend ton micro pour que l'on soit en communication continu pour la mission, je vais prévenir Alexander."

Aussitôt dit aussitôt fait, Crowler retourna à son poste tandis que le major prévenai le général qui prit immédiatement un pélican pour la base.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://team-aure.forumgratuit.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Marchons sur les terres deReach... [RP Privée (sauf demande privée)]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Marchons sur les terres deReach... [RP Privée (sauf demande privée)]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» vente privé jeux video
» Black OPS 2 : serveurs multijoueurs
» PEUT ON FAIRE DES TERRES PLEINS OU MODIFIER LES BORDS DE MER?
» draft M11 - roanne mercredi 4 aout // draft terres natales date à determiner
» Voyage en terres nouvelles.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Halo RP History :: Territoires :: Territoires de l'UNSC :: Reach-
Sauter vers: